La CFDT fait délibérer ses militants et adhérents !

Publié le 19/05/2017 à 17H32

Ce vendredi 19 mai, à la confédération, une centaine d’adhérents et de militants CFDT sont venus travailler ensemble sur l’évolution de notre organisation.  Durant cette journée, ils ont débattu et précisé les  principales propositions de solutions issues de la plateforme participative pour bâtir la CFDT de demain.

Journée délibérative

C’était une première à la CFDT (et nous sommes la première organisation syndicale à le faire) : A travers une plateforme internet, chaque adhérent(e) a pu s’exprimer directement, donner son avis, faire de nouvelles propositions pour que notre organisation réponde toujours mieux aux attentes des salariés. 

Nous avons associé tous les acteurs de notre organisation à ce chantier : la confédération, les unions régionales, les fédérations, les syndicats et les sections ont contribué au diagnostic initial et à la préparation de premières pistes de réflexion. Mais nous sommes allés plus loin en donnant directement la parole aux militants de terrain

Au total, 1456 adhérents ont participé aux débats et déposer 3243 contributions. La plateforme participative s’est ouverte sur 20 propositions pour améliorer le fonctionnement de notre organisation.  Les contributeurs en ont rajouté 375 ! Plus de 15 000 votes ont été réalisés. Ces chiffres montrent bien le dynamisme de notre organisation et de ses membres !

A la CFDT, nous faisons confiance à l’intelligence collective. Pour relever les défis du syndicalisme du XXIème siècle, nous avons besoin d’être nombreux, de faire ensemble en nous appuyant sur les savoirs, les pratiques, les richesses de chacun.

La démocratie participative ne se substituera pas à nos instances délibératives. Après cette phase de consultation c’est le bureau national qui déterminera la suite à donner à ces propositions. Nous voulons donner la possibilité à chacun de s’exprimer sur les grands enjeux qui concernent notre organisation tout en maintenant une structure décisionnelle efficace.

Cette démarche participative n’est pas uniquement une méthode au service de l’évolution de notre organisation. Elle est partie intégrante de l’évolution elle-même vers une CFDT toujours plus démocratique, où chacun y trouve sa place et s’y sent écouté. Une CFDT qui tire son dynamisme et sa force de l’ensemble de ses militants.

Cette première expérience est un vrai succès. Nous avons donc décidé de la renouveler pour l’écriture de la résolution qui sera soumise aux syndicats lors du congrès de Rennes en 2018.