CET ÉTÉ ENCORE, LES DROITS DES TRAVAILLEURS SAISONNIERS NE SONT PAS EN VACANCES !

Publié le 07/07/2017 à 11H44

Cela fait maintenant 19 ans que la CFDT multiplie les rencontres et les initiatives à destination des travailleurs saisonniers. Venir les informer sur les plages ou dans les champs de fruits et légumes tout au long de l’été est ainsi devenu au fil des ans (depuis 1999 !) un rendez-vous incontournable et apprécié par nos militants, au service des saisonniers.

L’objectif de ces échanges : lutter contre la précarité et les abus dans les conditions de travail, développer l’accompagnement pour valoriser leurs parcours et leur permettre d’évoluer professionnellement afin de réussir à se stabiliser et leur permettre de « Bien vivre la saison » en étant informés et accompagnés et les aider à faire respecter leurs droits : avoir accès à un logement décent,  garantir le paiement de leurs heures supplémentaires, le droit  aux temps de repos…

Saisonniers CFDT logo

Les principaux secteurs d’activité concernés par le travail saisonnier sont notamment l’agriculture avec pas moins de 800 000 contrats saisonniers signés chaque année et les hôtels, cafés et restaurants qui avec l’activité touristique recrutent près de 430 000 contrats saisonniers par an. A noter que dans le thermalisme, 10 000 emplois sont saisonniers sur les 14 000 de la branche.

Les travailleurs saisonniers sont la plupart du temps en transition entre le milieu scolaire et professionnel, entre 2 emplois ou encore entre 2 territoires. Souvent, ils connaissent mal leurs droits, et subissent des abus de certains patrons : mauvaise qualité de l’hébergement, contrats de travail qui ne respectent pas les conventions collectives, voire même absence de contrat. De même, le salaire n’est pas toujours à la hauteur du travail fourni. J’ai cet exemple en tête d’une jeune étudiante qui faisait la saison l’an dernier dans une boutique de souvenirs à Pornic, qui nous avait expliqué avoir été recrutée un mois avant, et n’avoir pas encore obtenu de contrat de travail. Ce qui m’a frappé c’était ce sentiment de découragement qu’elle ressentait, parce qu’elle était certaine de n’en obtenir aucun au final, la CFDT de Loire Atlantique l’a accompagné tout au long de la saison pour faire face à ces difficultés.

photo saisonniers 1

Cette campagne saisonniers, c’est aussi la possibilité pour la CFDT de rencontrer tous ces patrons de TPE qui, parfois par simple méconnaissance du droit, ne proposent pas des conditions d’accueil correctes pour les travailleurs saisonniers et de les sensibiliser à ces questions.

Cette année,  la CFDT sera par exemple présente à Noirmoutier, à Boulogne-sur-Mer, à Narbonne Plage mais également au Parc Astérix ou dans les champs du Limousin lors de la cueillette des pommes.. Ce sera également l’occasion pour les militants de la CFDT d’échanger avec les vacanciers sur la situation des travailleurs saisonniers pour leur faire prendre conscience que le contexte de vacances et de loisirs ne peut être une excuse pour déroger aux droits des salariés.

Cette année encore, ce sont plus de quatre-vingts actions qui sont organisées dans toute la France. La CFDT sera donc aux côtés des travailleurs saisonniers pour faire respecter leurs droits, tout au long de l’été partout sur le territoire.